Mode homme : le K-Way, la pièce forte du vestiaire à adopter

mode homme-kway-piece-forte-du-vestiaire-a-adopter

Comme pour chaque changement de saison, il est de nouvelles routines à adopter. Outre le fait de trier ses affaires, c’est surtout le moment de troquer son vestiaire actuel avec les dernières pièces mode. Et bien que cette année encore, la covid a impactée les défilés, les créateurs n’ont fort heureusement pas manqué d’imagination, de créativité pour nous proposer leur nouvelle collection.

Couleurs vives, costumes dépouillés et coupes XL, le vestiaire homme se la joue relax et gai. Alors que la cagoule fait son come-back pour affronter les frimas de l’hiver, il est des attributs qui deviennent les pièces mode à part entière. Et si l’on pense tout naturellement aux bottes et aux bottines de pluie ou encore à la combinaison de ski qui quitte les pistes, le K-Way est sacré pièce iconique du vestiaire.

Entre élégance calibrée et accents street, bien loin d’être un simple coupe-vent en nylon, le K-Way homme s’affirme aujourd’hui comme un INCONTOURNABLE. Si ce n’est pas encore fait, c’est le moment de l’adopter. Pour le reste, on vous explique comment le porter sans commettre de fashion faux-pas. 

K-Way, la pièce caméléon du vestiaire homme

Avec sa coupe ample, sa capuche à ficelles et sa matière en nylon, ce vêtement chic et glam est surtout utile, pratique et léger. Parfait pour affronter les frimas de saison et passer entre les gouttes de pluie à la prochaine averse.

Pièce mode à part entière, le K-Way connait donc un virage stylistique important pour satisfaire toutes les envies, tous les goûts en matière de style. Associé aux cours de l’école des eighties ou encore aux balades en bord de mer, le coupe-vent connait cet automne-hiver un véritable tournant. Si les collections de coupe-vent présentent toujours les détails reconnaissables de la marque iconique à l’image de la fermeture éclair et du logo sobre et épuré, on est loin du visuel d’antan.

Bien entendu, la marque surfe aussi sur le côté vintage en rééditant les coupes des années 80, pour autant, elle mise aussi sur une large palette de modèles plus contemporains. Aux côtés des classiques noir, kaki, beige ou navy blue on peut succomber aux modèles plus flashy jaune, rouge et orange pour coller aux couleurs de saison.

Col avec capuche, coupe droite ou oversize, long ou court, avec ou sans manches, matelassé ou doublé, zip à glissière complète ou ¾ zip, capuche réglable à cordon de serrage, en version coupe-vent, manteau ou doudoune … là encore la palette de modèles se fond sans fashion faux-pas aux tendances mode homme de l’automne-hiver. 

Entre coupes, matières nobles, imprimés et couleurs tendances, le K-Way entre au panthéon des it-pièces. Parfait pour y puiser le coupe-vent idéal afin de pimper les tenues.

kway homme jaune

K-Way, la juste dose de fashion

Thomas, Eiffel, Manfield, Jukes, Merlin, Orsetto, Merlin, Claude, Tommy, Rouland, Remi Marmotta, Jonas ou encore Jacques … offensive idéale contre les gouttes de pluie et la chute vertigineuse des températures, une fois le modèle et la taille choisie, il ne reste plus qu’à miser sur les bons combos

T-shirt à col rond, jean déchiré, sneakers blanches et K-Way, ce dernier se combine aussi avec un jean, un t-shirt et des bottines ou encore un pantalon chino et des chaussures de ville. Il peut aussi se porter avec un denim bleu, une casquette, un sweat et l’un des derniers modèles de sneakers. En fait, cette pièce du vestiaire offre de nombreuses possibilités, permet toutes les audaces stylistiques.

Bien entendu, mieux vaut garder à l’esprit que pour mettre en avant une pièce multi-couleur, mieux vaut un total look pour le pantalon et le haut et des sneakers blanches bien entendu. En mode sortie avec les copains, mieux vaut en faire la pièce maîtresse et compléter la tenue avec des basiques et des couleurs discrètes (un pantalon chino basique avec une chemise pastel, un jogg avec un t-shirt blanc et une veste en jean par exemple). Privilégier pour un modèle ajusté, près du corps apportera cette touche d’allure supplémentaire au tout.

Pour aller travailler, mieux vaut miser sur un coupe-vent plus court pour apporter la touche sportive qu’il faut sans en faire trop. Pantalon couture avec un t-shirt ou une chemise, sur une veste de tailleur légèrement ouverte ou un pull en maille, tout est possible tant que les couleurs ne sont pas trop mélangées. En fait quel que soit la circonstance, c’est free-style cette saison.

Preuve en est les podiums qui affichent des chemises robes, le col méga roulé, les pièces géométriques et hautes en couleur, le peignoir, la veste à manches retroussées sur pull en maille ou encore le gilet sans manche sur un pantalon extralarge. 

Entre couleurs, imprimés, coupes, combinaisons, le coupe-vent rime avec liberté et confort. Et pour continuer à clamer haut et fort son humeur du moment, rien de tel que de se couper les cheveux en quatre pour porter cette pièce de statement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *